dimanche 31 juillet 2011

L'Amérique en faillite

Mardi prochain, les États-Unis seront techniquement en faillite si les instances politiques n'arrivent pas à s'entendre au sujet du rehaussement du plafond de la dette du trésor public.

Avant d'autoriser le rehaussement de la dette, il faut bien comprendre de quoi il s'agit.

Voici une infographie qui illustre l'ampleur du déficit des comptes courants du Trésor états-unien.

Qu'en est-il en réalité de cette dette et surtout qui finance ce fiasco résultant d'une gabegie sans nom dans l'administration des finances publiques.

Voici ce qu'en dit l'économiste Michael Hudson : « En supprimant l'étalon-or au moment précis où ils l'ont fait (1971), les États-Unis ont obligé les banques centrales mondiales à financer le déficit de la balance des paiements états-unienne en utilisant leurs surplus de dollars pour acheter des bons du Trésor Américain, dont le volume a rapidement excédé la capacité et l'intention états-unienne de les rembourser. Tous les dollars qui ont fini dans les banques centrales européennes, asiatiques et orientales du faits des importations états-unienne excessives n'ont nulle part où aller à l'exception du Trésor US. À cause des restrictions imposées aux banques centrales - c'est-à-dire le fait que cet argent n'avait pas d'autres destinations possibles - ces pays se retrouvèrent dans l'obligation de financer le Trésor public des USA ou d'accepter la valeur nulle des dollars obtenus par le biais du commerce. »

Source


Complément d’information : L’effondrement du dollar US


2 commentaires:

Josick d'esprit agricole a dit...

Des conneries....
Sur la pseudo faillite des Etats US
Quand au vaste déséquilibre financier, il est compensé par un autre déséquilibre, comme lorsque l'on marche.
Chine, USA, € crise.

Par ailleurs, Nature de la guerre actuelle.

Anonyme a dit...

I am concerned about the circumstances in Syria!

Est-ce que les juges méritent l'immunité accordée dans l'exercice de leur fonction?

La vérité, toute la vérité sur les attentats du 11 septembre 2001