vendredi 16 avril 2010

Jean Charest est un imposteur


Jean Charest est un imposteur !

Examinons la définition du Petit Robert :


imposteur n. m. • 1532; bas lat. impostor, de imponere « tromper »


1¨ Personne qui abuse de la confiance, de la crédulité d'autrui par des promesses, des mensonges, dans le dessein d'en tirer profit. Charlatan, menteur, mystificateur. Démasquer un imposteur.


2¨ Personne qui cherche à en imposer par de fausses apparences, des dehors de vertu. Þ hypocrite. « Le Tartuffe ou l'Imposteur », comédie de Molière. — Personne qui usurpe le nom, la qualité d'un autre.


J'invite les internautes à faire l'exercice suivant : se rendre sur le site du bottin du barreau du Québec et chercher Jean Charest...

« Il n'y a personne dans le répertoire qui réponde à votre recherche! »


Il est pourtant de notoriété publique que Jean Charest est membre du barreau...


Pour tirer l'affaire au clair, poursuivons maintenant notre recherche cette fois avec « John James Charest »



URL court pour cette page http://bit.ly/a5xoH9

2 commentaires:

Anonyme a dit...

C,est une excellente description de Jean Charest. Plus le temps passe, plus on realise que le but de Jean Charest est de demanteler la culture Quebecoise, en racontant que tout est beau et tout va bien. Il est le maitre de la desinformation et a placer le Quebec sur une trajectoire d,auto destruction et tranquillement a notre insus est en train de detruire nos institutions une par une. Toute personne qui s,oppose, denonce ce qu,il, sera rentre dans le donjon de notre systeme judiciaire qui ne fonctionne pas.
Pourqu,oi Jean Charest a-t-il permit la vente de l,usine d,embouteillage de la SAQ a la papetiere Kruger par exemple, et sans consulter ni avertir les citoyens ou authorites. Evidemment j,en passe, car la liste est longue et je dois limiter. La derniere question que je pose, est pour qui notre Premier Ministre travaille-t-il. Seul, il ne pourrait accomplir ce dementelement. Qui contole Jean Charest
Histire a suivre,

Un citoyen tres inquiet et concerne par les gestes d,un politicien qui semble mepriser les Quebecois et Quebecoises au profit de ceux qui le controlent

Bisbille sang-un a dit...

Depuis la publication de cette entrée, l'imposteur John James Charest a quitté la politique après une humiliante défaite électorale de sept. 2012 suite à quoi il a rejoint le cabinet McCarthy Tétrault avec son carnet d'adresse bien garni de contacts accumulés lors de ses trop nombreuses années en politique active.

Durant ce passage hors norme, dans la mesure où il est supposé exister un mur étanche entre la politique et le juridique, il semble qu'il ait décidé de nous enfumer encore davantage en supprimant l'entrée sous son vrai nom pour revenir au patronyme Jean Charest. Voyons voir sous quel nom il sera inscrit au registre de l'institution carcérale où ces années de magouille sans nom devrait le mener si la justice se décide enfin de coffrer ces politiciens escrocs qui sont nommés quotidiennement devant la commission Charbonneau.

Est-ce que les juges méritent l'immunité accordée dans l'exercice de leur fonction?

La vérité, toute la vérité sur les attentats du 11 septembre 2001